Un blog éco-économique ? et par qui ?

Centre ressource d’une logique économique émergente qui se confronte de plus en plus au réel, la Ruche à Loups ne s’adresse pas à ceux qui oeuvre à faire obstacle au changement. Ceux qui ont bien compris que le cynisme est une issue bien plus confortable en période de bouleversement, d’effondrement à venir. Certains même, détournent les rouages productivistes à leur unique profit. Ce parcours d’initiation aux nouveaux modèles économiques s’adresse à ceux qui seraient tentés de renoncer, soi-disant impuissants. Mais aussi à ceux qui ont déjà résolument choisi de ne pas subir, consommateurs, entrepreneurs, dirigeants, politiques, travailleurs, qui ont compris que l’économie n’était pas une idée enchaînée, mais un ensemble de moyens qu’il convient d’utiliser autrement, avec un peu plus de courage et d’humilité. Aujourd’hui, l’utopie est de croire que nous pouvons continuer à faire tourner le monde par une logique industrielle. Chaque jours, l’actualité donne raison à cet éveil. C’est pourquoi j’ai entrepris de créer la Ruche à loups, un parcours de déconstruction intellectuelle ayant pour mission de :

  • Démocratiser de nouveaux modèles économiques par la mise en récit des concepts théorisés par un certain nombre de chercheurs, mais aussi mis en pratique par un ensemble d’acteurs économiques engagés dans la dynamique dite « Servicielle » ;
  • Soutenir la critique du modèle industriel (productiviste) et des aberrations de cette logique obsolète dans le but d’éveiller les consciences sur les limites et menaces de la poursuite de nos mécanismes de productions et de consommation actuels ;
  • Muscler la fibre entrepreneuriale des lecteurs de la Ruche à loups en outillant leur quête de sens largement ressentit par de nombreuses générations, au travers d’une approche opportuniste et positive de l’effondrement de notre civilisation moderne ;
  • Servir de centre ressource pour aider l’ensemble des acteurs engagés dans ces nouveaux modèles économiques (Universités, collectivités, entreprises, associations et institutions militantes d’un développement durable …) à rendre accessible la compréhension de leur doctrine.

Blogueur de la Ruche à Loups, qui suis-je ?

maxime.salley@clubnoe.com (06.77.10.92.29)

 

  • Animateur du Club Noé, association ayant pour finalité de concourir au développement des nouveaux modèles économiques et plus particulièrement de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération en Hauts-de-France.
  • Diplômé d’un Master 2 Entrepreneuriat et Management de l’Innovation à l’IAE de Lille, j’ai appris à réussir des projets de création d’entreprise ou d’innovation.
  • Porteur du projet de création de l’entreprise Copto, initiateur de projets coopératifs et participatifs, pour une indépendance des économies locales.
  • Président et fondateur de l’association Bifurcteurs, organisateur de groupes de travail pour penser collectivement, rédiger des manifestes et supports de lobbying vertueux en faveur d’une transformation de notre système actuel.
  • Créateur du programme modèle 9, j’accompagne des porteurs de projet dans l’agencement de leurs modèles économiques sous un angle serviciel.